LES YEUX DANS L'EAU

| Un festival éco-responsable... avec vous ! |

Chantier en cours…

Cette partie de notre organisation est un chantier en cours. Pour chaque nouveau sujet, nous tentons de trouver les meilleures "éco-solutions".
Alors pour vous tenir au courant de nos dernières trouvailles en la matière, visitez donc notre site internet régulièrement !

Venir au festival

Bonne nouvelle : pour venir rapidement et écologiquement sur nos sites de Crest et Aouste-sur-Sye, les festivaliers en aval de la Vallée vont pouvoir profiter d’une section de la Vélodrôme fraîchement aménagée quelques jours avant le début du festival. Crest et Aouste ne sont plus séparés que par quelques coups de pédales !
Tous les cyclistes, quel que soit leur provenance, pourront attacher leur vélo sur un grand parking spécialement prévu à cet effet.


Et pour encourager un maximum de festivaliers à prendre leur vélo pour parcourir les 4km qui séparent les deux sites, on est en train de plancher sur des chouettes idées, en partenariat avec l’association Vélo dans la Ville !
Pour les retours de nuit, pensez aux lampes frontales.
L’année prochaine, promis, on essayera de vous trouver un partenaire qui fabrique des lumières écologiques et jolies, qu’on placera tout le long de la Vélodrôme.


Et pour tous ceux qui souhaitent covoiturer pour venir au festival, nous sommes en train de mettre en place différentes solutions.

Côté restauration

Vaisselle et des couverts lavables et réutilisables
Aux Yeux Dans L’Eau, on a fait notre choix. Certains d’entre nous (on ne citera pas de noms) font des cauchemars récurrents depuis leur participation à des festivals qui utilisaient vaisselle et couverts jetables. Dans ces cauchemars, d’énormes sacs poubelles pleins de plastique sale explosent et tuent tous les festivaliers. Les Walking Dead, à côté ? Un conte pour enfants.
Plus sérieusement, même si ça suppose quelques corvées de vaisselle pour nos bénévoles adorés, on trouve ça nettement mieux.


Serviettes en tissu
Notre coin restauration ne proposera pas de serviettes en papier. Vous êtes prévenus. Vous allez devoir manger très proprement ! Vous mangez comme un-e petit-e cochon-ne ? Pas d’affolement : depuis quelques semaines, dans nos soirées Zéro Déchet, nous confectionnons, rien que pour vous, de jolies serviettes individuelles lavables et réutilisables ! Le principe : on grignote, on papote et on découpote des serviettes dans des draps et des torchons qui ont fait leur vie. Si vous avez prévu de venir les 3 jours, on vous fera un rond de serviette à votre nom ! Que bien sûr, nous réutiliserons d’une année à l’autre !


Le sérieux : la production de papier est une activité très gourmande en eau et en énergie. En Europe, l’industrie papetière se classe au second rang européen en termes de consommation d’eau douce. Celle-ci est en effet nécessaire pour extraire la cellulose des fibres de bois. (Bonne nouvelle, certains papetiers recyclent l’eau en circuit fermé pour la réutiliser). L’industrie papetière et de l’imprimerie serait à l’origine de 1,05% des émissions globales de gaz à effet de serre.
Si l’on prend en compte toutes les étapes de la fabrication d'une serviette en papier (récolte, traitement et blanchiment de la matière première, emballage, expédition, stockage en magasin, transport aller-retour au magasin pour l'acheter, etc.) on comprend mieux ce choix de matériel réutilisable.

Côté bar

Aujourd’hui, si tu n’as pas ton Eco-cup, tu n’as pas réussi ta vie – ou ton festival !
On ne va pas s’étendre sur les mérites comparés des analyses de cycle de vie des Eco-cups par rapport aux autres options (sachez juste que pour mériter son appellation « Eco », une Eco-cup devrait être utilisée… 100 fois. Pour compenser a minima l’empreinte carbone de sa production, de ses nombreux lavages, et de son éventuel recyclage).

Donc : si vous avez une Eco-Cup qui traîne dans votre placard, venez donc avec.
Si vous n’en avez pas (nobody is perfect) on vous réserve une Eco-Cup de compétition (qui s’entraîne pour arriver à sa 100ème utilisation en top forme) et, si vous êtes très sympa, on vous servira votre vin ou votre Clairette dans un vrai verre en verre.


Les fournisseurs de la partie restauration et bar du festival sont bien entendu des entreprises bio, locales et éthiques.

Les déchets

Les déchets alimentaires iront évidemment au compost, quant aux autres, on vous prépare de jolies poubelles de tri.

Par ici les toilettes

Des toilettes sèches, bien sûr. Nous sommes partenaires avec Les Gandousiers, une entreprise drômoise qui fabrique et loue des cabines tellement jolies et bien faites (y compris une cabine PMR) que vous aurez envie d’y lire le journal.
Et parce que nous avons l’économie circulaire dans le sang, la sciure viendra de nos copains Crestois qui travaillent le bois. En effet, il a été scientifiquement prouvé que la sciure qui provient de Crest sent 5 fois meilleur que les autres ;-)

Une signalétique made in Crest

Grâce à un partenariat avec nos amis du 8fablab, et avec l’entreprise Smurfit Kappa, spécialiste éco-friendly du carton, notre signalétique sera conçue et fabriquée localement et autant que possible à base de matériaux de récupération, et en carton, évidemment.

Le sujet qui fâche les bénévoles (on garde le difficile pour la fin)

On a entendu parler de bénévoles qui gardaient un tel bon souvenir du festival qui les a exploités qui a rendu hommage à leurs compétences et leur énergie, que des années après, ils continuent à porter fièrement leur t-shirt pour faire leurs courses ou aller à la pêche. L’espace d’un instant, on s’est vus nous-mêmes dans un superbe t-shirt en coton bio, avec notre magnifique logo sur ce fond bleu-vert qui sublimerait notre teint d’été. Et puis, on s’est dit que la dernière chose dont notre planète avait besoin, c’est d'un t-shirt de plus.
Vous ne nous en voulez pas ?